En plein rééquilibrage alimentaire, vous suivez quelques influenceuses pour vous rappeler ô combien vous êtes motivée (bonne ou mauvaise méthode, peu importe, on l’a toutes fait)...

Seulement, la dernière fois, vous êtes tombée sur la photo d’un énooorme gâteau au chocolat. Et en légende :

« Mmmmh ! #cheatmeal #healthy #gourmande ».

Cheat meal et healthy dans la même phrase ?

Comment c’est possible ? 

Oui, je sais... Il n'en fallait pas plus pour vous énerver 😤. 

Mais… elles n’ont pas tout à fait tort !

Si je vous disais que le cheat meal est essentiel pour rester motivée ?

Vous en doutez ? 

Attendez, je vais même plus loin. 

Le cheat meal est selon moi, votre meilleur allié perte de poids.

Vous vous demandez comment c'est possible ? 

Et pourquoi s’accorder un repas de « la triche » serait efficace pour votre rééquilibrage alimentaire ? 

cheat meal

Si vous voulez tout savoir, je vous invite à lire la suite 😋.

Le cheat meal : c’est quoi au juste ?

Oui, parce que, qu'on soit clair, le cheat meal, ce n’est pas :

⛔️ S’enfiler un hamburger ou un pot de Hag** D** vanille noix de macadamia à chaque repas (j’en parle souvent de celui-là 🤤) ;

⛔️ Culpabiliser parce qu’on a légèrement abusé sur la sauce ;

⛔️Manger des quantités astronomiques (« une petite part de gâteau ? » - « non, non, un morceau de chaque. Merci »).

Non, le cheat meal c’est s’accorder un déjeuner ou un dîner avec pour seul mot d’ordre : le PLAISIR.

Et c'est TOUT !

Pourquoi ?

Parce que lorsqu’on mange sain et équilibré toute la semaine, on mérite bien une petite récompense !

Non, pas la peine d'appeler un médecin, je ne suis pas tombée sur la tête. 

Même les plus grands sportifs vous le diront.

S’accorder un « repas libre » de temps en temps est indispensable pour garder le cap. Pour certains, c’est même "cheat day" (=3 repas, vous ne rêvez pas) et calories à volonté !

Ça vous laisse perplexe ? 

Je le savais, mais j’ai encore de quoi vous convaincre…

Voyons comment le cheat meal relance le métabolisme.

Le cheat meal pour relancer le métabolisme

Vous faites attention à ce que vous mangez depuis quelques mois maintenant. 

Au début, c’était chouette. Le sport aidant, vous avez perdu quelques kilos.

Vous étiez vraiment fière de vous.

Puis, votre corps a fini par s’adapter à vos nouvelles habitudes alimentaires

Vos repas sont plus sains, plus équilibrés. Ils sont pauvres en graisses et en sucre.

Vous pouvez vraiment vous féliciter du chemin parcouru ! Bravo.

Mais maintenant, vous commencez à stagner et il est temps de relancer la machine pour perdre ces satanés derniers kilos !

Et pour booster son métabolisme, quoi de plus agréable que de se faire plaisir ?

Car oui, le cheat meal va permettre de booster votre métabolisme.

Qu’on se le dise, il n’est pas question de vider le placard à gâteaux au petit-déjeuner, d’engloutir une pizza le midi et un Maxi Best Of le soir, mais plutôt de consoler sa frustration avec UN repas sans restriction

Grâce à ce pic soudain de calories, votre organisme va penser :

« A-t-elle vraiment lâché son rééquilibrage alimentaire ? ». 

Et par sécurité, il relance votre métabolisme, refait le plein de glycogène pour retrouver de l’énergie et brûle les graisses !

C'est pas magnifique ?

Je dirai même que c'est futé !

Regardez plutôt ce petit schéma pour bien comprendre :

➡️ Admettons que vous mangiez environ 1800 calories tous les jours. 

Le jour du cheat meal, BOOM, vous ingurgitez soudainement 2800 calories sur la journée !

Votre métabolisme augmente à 2800 calories.

Ce qui fait que les jours suivants, vos dépenses caloriques sont plus élevées (exemple: 2800 calories) que vos apports (exemple : 1700 calories) .

C'est ce qu'on appelle le déficit calorique (= 1100 calories dans cet exemple).

Donc vous recommencez à perdre du poids sans avoir besoin de diminuer sans arrêt vos apports.

Cette relance du métabolisme est importante si vous voulez continuer d'avoir des résultats sur plusieurs mois.

cheat meal: relance métabolisme

Mais ce n'est pas la seule bonne raison pour laquelle je conseille de faire des cheat meal !

Le repas libre pour éviter la frustration

« AHHHH, j’ai faim ! ».

Regard noir, mains crispées, et sourcils froncés, vous êtes prête à passer en mode bouledogue au moindre mot de travers !

Ne cherchez pas, vous atteignez la phase critique. Celle où il vaut mieux condamner le frigo et le placard à chips. 

Ou… Attendez un peu…

J’ai peut-être la solution !

Mais oui, le cheat meal bien sûr !

Savez-vous que la frustration est un état normal lorsqu’on change ses habitudes alimentaires ?

1️⃣ Parce qu’adopter un nouveau comportement alimentaire prend du temps, tout comme d’être à l’écoute de sa faim physiologique et non émotionnel ou de retrouver la sensation de satiété. D’ailleurs, je vous en parle dans mon article pour arrêter de culpabiliser après un craquage alimentaire.

2️⃣ Peut-être que vous ne mangez pas à votre faim et que votre rééquilibrage alimentaire se transforme en régime drastique ?

3️⃣ Le manque de glucides met légèrement sur les nerfs et augmente le taux de cortisol, la fameuse hormone du stress. 

Vous l’avez compris, mieux vaut un repas de « triche » une fois par semaine que craquer un peu tout le temps ! 

Le plaisir de manger sans restriction (et sans culpabilité) libérera les hormones anti-stress pour repartir plus motivée que jamais 🥳!

éviter la frustration

Le repas libre pour retrouver une vie sociale

Enfin, le cheat meal a un autre gros avantage : il vous permet de conserver une vie sociale.

Combien de fois avez-vous refusé une soirée entre amis par peur de faire des excès ?

J’ai la réponse... bien trop souvent !

Mais, entre nous, vous n’êtes pas inscrite au concours de bodybuilding du village. Alors, le régime stricte, non merci !

Bien manger, ce n’est pas faire des sacrifices à longueur d’année, au risque de perdre sa famille et ses amis. 

Vous le savez, ils sont indispensables à votre bien-être et à l’atteinte de vos objectifs.

Alors grâce au cheat meal, vous pouvez profiter des bons petits plats de maman ou d’un déjeuner hyper gourmand au restaurant, et sans culpabilité s'il vous plaît !

Un cheat meal, oui… mais pas n’importe comment !

Je vous vois d’ici : « tu vois Safiya, il y avait bien un mais ».

Bon d’accord. Mais il est quand même de mon devoir de vous rappeler que pour que votre cheat meal soit parfaitement efficace pour perdre du poids, il faut :

  • éviter d’en faire trop souvent : idéalement, un cheat meal par semaine pour stimuler la sécrétion de leptine (l’hormone de satiété) c'est parfait ;
  • manger de tout mais en quantité raisonnable : il ne s'agit pas de faire un concours de "qui ingurgitera le plus de hamburgers en 1h". Pour rappel, les apports énergétiques recommandés pour une femme de 20 à 40 ans sont d’environ 2 000 kcal par jour. Un écart avec calories en illimité c'est déjà pas mal. On ne va pas transformer le cheat meal en une crise de boulimie, ce n'est pas le but.
  • s’autoriser un écart à différents moments de la semaine et de la journée : pour éviter d’attendre le cheat meal comme LE rendez-vous à ne pas louper ;
  • manger lentement et savoir s’arrêter : on évite de se rendre malade en abusant des bonnes choses et on savoure. 


Pour résumé, faire un "cheat meal" une fois par semaine sera un vrai plus dans votre parcours vers la perte de poids pour 3 raisons:

1/ le cheat meal permet de relancer votre métabolisme et donc il booste votre perte de poids ;

2/ le cheat meal est formidable pour éviter trop de frustrations. Il est idéal pour tenir votre rééquilibrage alimentaire et rester motivée à long terme ;

3/ le cheat meal vous aidera à conserver une vie sociale et profiter de vos invitations à l'extérieur sans culpabilité 😉!

cheat meal perte de poids


Alors convaincue ? 

Laissez moi un commentaire pour me donner votre avis...

Et que celle qui vote pour un cheat meal par semaine lève la main !

Si vous avez aimé cet article, partagez-le avec vos copines… 

Safiya