Actualité,  Conseils,  Nutrition

Interview d’expert: Oum Naturel, naturopathe, infirmière et blogueuse.

Aujourd’hui j’ai le plaisir d’interviewer Sadia Taous, la fondatrice du blog Oum Naturel. Elle nous fait découvrir à travers son blog et sa chaîne Youtube, toutes ses astuces et ses conseils pour un mode de vie sain et naturel. Elle compte pas moins de 18000 Followers sur Instagram et 11000 sur Youtube.

J’apprécie particulèrement ses recettes sucrées (hummm les snikers au caramel de dattes!) et beauté, dont le dentifrice bio et le déodorant solide bio.

C’est parti pour l’interview!

1 / Peux tu te présenter?

Je m’appelle Sadia Taous. Je suis naturopathe certifiée (de l’école de Robert Masson) et infirmière diplômée d’état. Voilà maintenant 17 ans que j’exerce dans le milieu médical. Je suis en effet une grande passionnée de santé, de médecine, de nutrition et de sciences dans leurs ensembles, et j’ai toujours été fascinée par le pouvoir de guérison et la capacité d’adaptabilité du corps humain. J’ai travaillé  dans divers services de médecine et en urgence/réanimation en milieu hospitalier où j’ai pu inlassablement constater l’impact décisif de l’hygiène de vie sur l’organisme.

2/ Raconte nous ton parcours avant Oum Naturel.

Avant de lancer le blog Oum Naturel, j’étais déjà dans cette optique de l’équilibre alimentaire en privilégiant une alimentation bio (naturelle), mesurée et la moins transformée possible. J’accordais déjà une très grande importance à la nutrition mais aussi au sport et au sommeil. 

3/ Qu’est ce qui t’a poussé à créer le blog Oum Naturel?

Je souhaite partager mes expériences , lectures et recettes avec le plus grand nombre et échanger autour de différents thèmes axés sur le bien être et le naturel.

4/ Qu’est ce qui a changé dans ta vie suite à la découverte de la naturopathie et sa mise en pratique?

Pas grand chose puisque j’appliquais déjà sans le savoir le principe de la naturopathie.  A savoir que la santé repose sur 4 éléments fondamentaux qui sont l’alimentation, le sommeil, le sport et savoir gérer son stress.

5/ Quels conseils pourrais tu donner à ceux et celles qui veulent se tourner vers un mode de vie plus naturel? Par quoi peut-on commencer?

Il faut y aller progressivement et ne pas vouloir changer ses habitudes d’un coup et surtout savoir pourquoi on élimine tel ou tel aliment de notre vie. Il est indispensable de comprendre le pourquoi plutôt  que se laisser entraîner par un certain mimétisme, dû souvent à la pression des réseaux sociaux.

6/ Quel a été le sujet le plus polémique depuis l’ouverture de ton site? Celui qui a suscité le plus de réactions?

Depuis l’ouverture du blog, je ne me suis confrontée à aucune polémique. En général les lecteurs du blog sont déjà bien au fait des sujets que l’on y aborde.

7/ Quels conseils donnerais-tu à une femme qui est accro au sucre ?

1. Brisez les mauvaises habitudes alimentaires 

Que l’on soit accro au soda, crème glacée, gâteaux industriels, il faut essayer de les remplacer progressivement par des produits plus sains.  Le but est de briser ces mauvaises habitudes une bonne fois pour toutes.

Les boissons sucrées : (soda, jus de fruits, sirop,…) Remplacer toutes ces boissons en choisissant une eau pétillante avec une tranche ou deux de citron ou une eau infusée (avec du concombre, fraise, etc..). De temps en temps, se faire un jus de fruit maison. Pour votre thé ou café, si vous le pouvez le mieux est d’apprendre à les boire sans sucre. Si c’est trop difficile pour vous utiliser un édulcorant sans sucre comme la stévia.

Petit déjeuner : de nombreuses céréales pour petit-déjeuner sont riches en sucre. Essayez de remplacer vos céréales par un bol de porridge à l’avoine ou un bol de talbina qui contiennent des vitamines, des minéraux et des fibres. Préparez votre porridge ou talbina avec du lait végétal d’amande ou de noisette.

Si vous ajoutez habituellement du sucre à votre porridge, essayez plutôt d’ajouter quelques abricots secs hachés ou une banane coupée en tranches ou bien 1 à 2 dattes hachées.

Si le pain grillé est l’aliment de base de votre petit-déjeuner, essayez un pain complet de kamut ou petit épeautre (anciennes variétés de céréales), plus riches en fibres que le pain blanc (qui est une bombe glucidique). Remplacez votre confiture par de la purée de noisette, d’amandes ou cacahuète. Si vous ne pouvez pas vous passer de confiture, essayer la confiture de chia maison, (la recette sur mon blog oumnauturel.com).

Je vous conseille de commencer votre journée avec des protéines. La consommation de protéines peut aider à réduire le NPY (neuropeptide Y), une hormone produite dans le cerveau et le système nerveux qui « stimule » l’appétit pour les glucides et le sucre.

Déjeuner et diner : Manger le plus équilibrée possible. Votre assiette devra contenir des protéines, des lipides et des fibres qui induisent la cholécystokinine (une hormone de satiété); Les protéines et les légumes à feuilles vertes augmentent le peptide 1 semblable au glucagon (GLP-1, «l’hormone complète»), et un repas à base de fibres et de protéines augmente les concentrations de peptide YY (PYY – «hormone de contrôle»), qui réduisent toutes l’appétit.

Collations : Les collations plus saines sont celles sans sucre ajouté, telles que les fruits, et une poignée de noix non salées (amande, noisette, noix, noix de cajou).

2. Apprenez à connaître vos étiquettes.

De nombreux aliments que nous ne considérons pas comme sucrés contiennent une quantité étonnamment élevée de sucre. Certaines soupes prêtes à l’emploi, sauces et plats cuisinés peuvent également contenir plus de sucre que vous ne le pensez. Lire attentivement les étiquettes de tous les produits que vous achetez.

3. Apprenez à détecter les sucres sournois.

Le sucre est souvent un ingrédient caché dans les aliments transformés. Mais une bonne règle est de rechercher des mots qui se terminent par « ose » comme saccharose, maltose, dextrose, fructose, glucose, galactose, lactose, sirop de maïs à haute teneur en fructose, sirop de glucose. Il existe de nombreuses manières différentes d’ajouter du sucre ajouté sur les étiquettes des ingrédients : jus de fruit, mélasse, amidon hydrolysé, sirop de maïs, maltodextrose, etc…

4. L’importance d’un bon sommeil

Un bon sommeil aide à diminuer votre consommation de sucre. Les résultats d’une étude de 2017  a montré qu’un temps de sommeil raccourci était associé à une résistance à l’insuline estimée plus élevée .

La privation de sommeil perturbe la production d’hormones. Ainsi, on constate une augmentation de la ghréline, qui contrôle la sensation de faim, en même temps que la diminution de la leptine, liée quant à elle à la satiété. C’est en effet pendant le sommeil que le corps fabrique de nombreuses hormones, dont la ghréline. Autrement dit, le manque de sommeil modifie l’appétit et nous pousse à manger davantage.

Quelques conseils fondamentaux pour pour préserver son sommeil :

·     Veiller à se coucher autant que possible tôt et à heures fixes, en se préparant 1 heure avec de la lecture et en évitant la télévison, l’ordinateur et le smartphone.

·     Faire du sport pour se dépenser physiquement et apporter une fatigue physique saine marche de 30 à 40 min tous les jours et si possible dans la nature (qui nous aide à nous apaiser et à nous ressourcer). 

Merci beaucoup pour tous tes précieux conseils. Ils rejoignent exactement ce que j’essaie d’enseigner à mes lectrices.

Dîtes moi en commentaire, vous connaissiez Oum Naturel?

A très vite,

Safiya.

Un commentaire

  • Keze

    Excellente naturopathe ayant une vision holistique large (alimentation, antécédent, environnement, …) qui vous fourni un bilan ultra détaillé et reste à votre disposition pour répondre à toutes vos questions. Je conseille vivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.